Chronique des poules: 2ème épisode.

Publié le par Hirondelle

Résumé de l'épisode précédent : les poules sont nulles, les schtretss aussi.

25 mars 2008 : les 3 mignons petits poussins tout jaunes se sont transformés en poulets adolescents moches, vaguement plumés et au sexe indéterminé. Ils s'entraînenent à la course devant les yeux remplis de fierté de leur mère. C'est ça : elle les coatche!... J'y crois pas! Elle fabrique une génération de Rambo ou de Rambette juste pour me nuire! Adieu idées consolantes de photos et de coq au vin. Nuit passable, le coq n'a chanté que toutes les deux heures. (Hypothèse: fatigué par l'excès de copulation?)

28 mars 2008 : elles les avaient planqués, ou alors le manque de sommeil me trouble la vue. Il y a les poulets adolescents ET 5 nouveaux poussins. Visite d'une copine qui s'extasie sur MES poules. Je la jette dehors. C'est pas demain la veille que je possèderai des poules. Je découvre par hasard un cadavre de poulet. Petite jubilation discète tout en essayant vainement de réconforterles schtretss qui sanglottent. Je promets que je n'y suis pour rien. Elles ne me croient pas. (Quand on aura 18 ans, on vivra à Kathmandu dans une communauté de poules et blablabla...)

31 mars 2008, 07h45 : appel d'une amie, Mère Zoreille Parfaite, qui me fait une leçon sur les vertus éducatives du troupeau de poules. (C'est génial pour les enfants, blablabla, la nature, les mignons petits poussins kro joulis, les oeufs pour les gâteaux au chocolat, blablabla. ) Je la hais mais n'en laisse rien paraître. Projet de chopper les poulets et de les lui fourguer dans son jardin hyper nickel où les héliconias sont circonscrits avec rigueur et constance. Je t'emmerde.

13h20 : Visite de la brigade Kanak anti dengue, inspection du jardin. (Awa, t'as des poules,  tu connais ça bouffe les cafards et les scolos à nouzaut' fin valabb' et pis après tu la bouffes en bougnat poulet pays, c'est fin ban. T'entretiens pas bien tan jardin, awa, c'est toi la dengue à Bourail, tu fais exprès l'élevage de moustiques dans les héliconias pour donner la maladie à nouzaut', 'culée d'zoreille *. ) Et le coq, bordel, qui va me parler du coq?

01 avril 2008, 02h56 : Visite de nuit de ma copine Caldoche Armée appelée au secours. Elle m'aide à découper en rondelle un scolopendre gros comme mon pouce et long comme le pied de Schtretss Ado, et c'est rien de le dire. Elle me donne quelques conseils pour détruire la nuée de cafards de 6 cm qui s'ébattent en ricanant sur la terrasse (arroser de pétrole et mettre le feu, avoir des poules qui bouffent les cafards et les scolos, t'es vraiment une zoreille ou quoi, allez tata, 'taleur, j'ai un chwal à castrer mainnant.) Car cette nuit, il DORT, le troupeau sauvage. Saloperie de poule et de coq à copulation excessive. Je pleure de rage, mes poings frappent mon oreiller EN PLUMES, je réveille le coq qui chante et qui attaque un round de copulation.

04h25 : monologue mental rageur, nocturne et rétrospectif avec Mère Parfaite, sur les vertus éducatives du troupeau de galinacées sauvages. On les ENTEND copuler sans arrêt, on les VOIT copuler, en couple ou en groupe, sur MON gazon. En plus, je te rappelle que y'a quand même inceste vu que les poulets niquent leur mère sous l'oeil de leur père. Alors, c'est éducatif? Et les cris d'agonie quand elle accouche de ces oeufs introuvables? C'est éducatif? Et le gâteau au chocolat, il va sauter tout seul sur la table ? Je t'emmerde, tu sors.


18 mai 2008 : il fallait s'en douter, les poulets sont devenus des coqs. J'ai donc un troupeau de galinacées sauvages comprenant 3 coqs, une poule et 5 poussins. Les coqs se relaient pendant les nuits, ils sont en pleine forme, et super entrainés, eux.

22 mai 2008 : petite vengeance surréaliste. Ca change rien, mais ça, au moins, ça sera éducatif. Puisque c'est comme ça, la poule se nommera "Gala", et les 3 coqs "Paul", Salvatore" et "Max". On ne sait jamais, ils vont peut-être se mettre à écrire ou à peindre en plus de copuler à la va comme j'te pousse. Si ça se trouve, j'aurai le premier troupeau de galinacées surréaliste du monde, et alors là, l'autre Mère Parfaite,  je lui cloue le bec (elle ressemble à une poule, de toute façon.) et je peux passer dans une émission de télé et je gagne facilement la considération des schtretss qui évitent la vie en communauté de poules à Kathmandu. Ahhh, ça va mieux.

* c'est de la fiction, tout va bien avec la brigade anti dengue et mes pratiques sexuelles n'ont rien à voir avec les poules, je le jure sur la tête de Mère Parfaite.

Commenter cet article

Anna von 29/10/2008 23:17

Je peux témoigner, votre Honneur : les bestiasses à crête et bec du jardin aux héliconias étouffeurs de bananiers nains poussent au crime ! Je les ai vus, comme je vous vois, Monseigneur, je les ai entendus comme je vous entends, Votre Sainteté : i baisent sans zarêt ! I copulent, i niquent (oups, j'ai été grossière, là ? C'est la rage, votre altesse, la rage !) Je les hais, les gallinacées, je les abhorre, je les conchie : même à 22 000km des héliconias, je les entends la nuit ! ils me gâchent les vociférations des citadins déchirés qui beuglent à 4h du mat' en sortant de la boîte du fond de l'impasse et qui vomissent sur MES pavés ! Il faut sauver le soldat Hirondelle, recruter une armée de mercenaires et TUER ces coqs, leurs poulettes et leurs mômes ! Faut les astiquer, l'ooongin ! Souuuuuuuuuuque Chila ! Souuuuuuque ! Courage, Hirondelle, j'ai un plan : déguise-toi en basse-cour, colle toi une plume dans le biiip et caquète en picorant des escargots, sifflote l'air de rien, fais copine avec les poulasses du fond du jardin et quand elles sont en confiance, bouffe-les ! Boudiou, ça fait du bien. Chu avec toi, mon Hirondelle ! LMaintenant je vais faire le lotus et respirer ventral... Ôôômmmm padme ôomm ! Anna Von

Hirondelle 30/10/2008 01:56


Morte de lol, rire de mdr! Trop rigolé avec ton com!
Mais que vas tu donc bien pouvoir faire avec ton biiiiip personnel pour régler la question des beuglants de ta rue!!!Je t'envoie mon chien par la poste, tu le fera souquer, si tu veux!
Oooommm...


Surfing winnie 27/10/2008 22:29

Mort de rire.
Belle meitrise du nouzz aut.
Laisse faire la consanguinité. Tu seras la prémière à avoir des poules avec des dents,............et là tout peut arriver

Hirondelle 29/10/2008 01:17


Yeah! Je vais les dresser en poules de garde! Ou en poules de rodéo, pour la prochaine foire de Bourail.


chris spé 27/10/2008 15:30

très drôle... j'adore... euh, j'sais même pas comment ça copule un coq et une poule! chris.

Hirondelle 28/10/2008 22:09


Bruyamment, Chris, très bruyamment (j'ai un doute sur la formation des adverbes en -ment à partir des adjectifs en -ant...Je fonce chez Seb vérifier) et souvent, Chris, voire tout le
temps...


turlute hutu chapon point eu 27/10/2008 04:31

s'ils niquent leur mère, leur frères et soeurs seront aussi leurs fils et fille et leur père ser à la fois je m'embrouille, castrez moi tout ça, un chapon pour noël, ça te dit pas?

Hirondelle 27/10/2008 10:13


Chapon, d'accord, mais avant de castrer, il faut chopper! Et ils sont musclés, les bestiaux! Va falloir courir vite.