Plonger Pinceau Palette néPal

Publié le par Hirondelle

     Apprendre à peindre, préparer sa palette et ses allitérations pleines du pouvoir de partager, partager en poésie pragmatique.

     D'abord, je mets le jaune, or soleil forsythias de mars jonquille paillettes dans tes yeux

.



     Je mélange doucement et me plonge dans l'orange, paix du coeur et de l'esprit sagesse quiétude fruit écartelé offert qui coule à la commissure tu goûtes

 



     Je prépare mes rouges, grenades juteuses écartelées fête des sens explosion rétinienne roses abandonnées violence





     J'étale et traverse aux violets, mystère  pensées des morts ciel au soleil mourrant


     Bleus comme tu les veux


     Il me faudra du vert, prairie joie printemps charmes fraîcheur dans les veines chair de poule se rouler s'enrouler





     Je mélange barbouille me lance m'élance mixe mixte



     Couleurs chair peau échange mélange maman pourquoi on dit qu'on est blanc ou noir en vrai on est rose ou marron 

Commenter cet article

pierrot 13/10/2008 11:02

bon alors je t'explique, le daltonien voit ses couleurs et des nuances que tu vois pas,mais donc,j'ai adoré!!!!et finalement ça me donne envie d'y aller..

Hirondelle 13/10/2008 11:43


Certes.


marail 13/10/2008 09:33

J'ai reconnu la bicyclette bleue!!! Beau, en effet, mais tu es pouétesse!!!!

Hirondelle 13/10/2008 11:42


Et encore! Si tu savais ce que je commets comme pouèmes trop beaux!


pierrot 13/10/2008 03:48

daltonien ou pas, merci pour cette palette chargée d'odeurs, de bruits, d'ambiance, de vie...

Hirondelle 13/10/2008 04:32



T'as pas vu les couleurs!....Quelle idée d'être daltonien, aussi!